Veilleur®

Spectacles

Spectacles

« Les conditions d’obtention de la nationalité française sont élaborées à l’image d’un labyrinthe, et je suis sans cesse tombé sur ses impasses »

Matthieu Roy a découvert l’écriture d’Aiat Fayez à travers sa pièce Les corps étrangers publiée chez l’Arche éditeur. Invité à diriger une atelier de réalisation avec des acteurs professionnels et amateurs au cours des 19e Rencontres Internationales de Théâtre en Corse en 2016, il a choisi de travailler sur cette œuvre. Aiat Fayez possède cette faculté de nous raconter des histoires fortes dont l’écho immédiat avec certaines situations de notre réalité quotidienne nous heurte : notamment sa recherche sur la situation des étrangers en France et le rapport que notre République entretient avec eux, à travers ses organes de contrôle et ses procédures d’obtention de papiers ou titres de séjour.

Après cette expérience fondatrice de la création des Corps étrangers, Matthieu Roy a commandé une œuvre inédite à Aiat Fayez afin d’engager un processus de travail commun : créer une forme de représentation théâtrale qui pourrait se déployer dans n’importe quel espace (aussi bien à domicile que dans des médiathèque ou salles polyvalentes), à l’instar de Prodiges de Mariette Navarro créé en 2012 au Théâtre de Thouars et qui continue aujourd’hui encore à tourner en France.

Cette démarche d’écriture s’appuie à la fois sur des témoignages recueillis suite à la résidence qu’Aiat Fayez a mené à L’OFPRA, Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides, en 2016 ainsi que sur les entretiens réalisés à Sevran au printemps 2017.
En partant d’entretiens entre demandeurs d’asiles et officiers de la République, Aiat Fayez interroge le rapport de la France aux étrangers venus de loin pour tenter d’échapper au pire. Une table, trois chaises, deux femmes et un homme. Un lieu d’attente et de crainte, où la peur de se voir renvoyé dans son pays d’origine se heurte à celle des officiers de protection sur lesquels pèse la lourde responsabilité de changer le cours d’une vie.
Trois comédiens d’origine différente endossent successivement le rôle du demandeur d’asile, de l’officier et de l’interprète, pour tenter d’établir un dialogue, faire tomber les barrières, interroger notre rapport à l’altérité et le regard que nous posons sur la situation des étrangers en Europe.


ÉQUIPE ARTISTIQUE

Mise en scène Matthieu Roy
Collaboration artistique Johanna Silberstein
Assistante à la mise en scène Marion Conejero
Costumes et accessoires Noémie Edel

DISTRIBUTION

Gustave Akakpo en alternance avec, Hélène Chevallier en alternance avec Caroline Maydat, Sophie Richelieu en alternance avec Aurore Déon

Crédits photos Christophe Raynaud de Lage

PRODUCTION

Veilleur®

COPRODUCTION

Scène nationale d’Aubusson, Théâtre de la Poudrerie à Sevran, Théâtre de Thouars. Ce projet bénéficie de l’aide au compagnonnage auteur de la DRAC Nouvelle Aquitaine. Avec le soutien du Fonds d’insertion de L’éstba financé par la Région Nouvelle-Aquitaine.